August 12, 2022

“En 2021, il n’y a pas eu de changements notables à cause les occurrence de pénitencier des femmes détenues et des prisonniers à cause les pénitenciers marocains, car elles-mêmes sont restées au même standing.” C’subsistait un digest d’un couru assemblée d’divergentes notes faites à cause le attache de “l’Poste chérifien des prisons”, qui surveillait et contrôlait les occurrence des établissements pénitentiaires, public et femmes détenus, quelque cycle depuis un an, et son civil le alors étonnant. a été présenté.

Entre le récipient habituel de son attache, qui s’est possédé en dessous le change “L’balance des prisons est un psyché de la association, hein le voulons-nous ?”, l’poste a octroyé une section de la état à cause les prisons en 2021 à “l’balance obligation hygiénique née de la location du Covid-19”, critiquant à cause le même conscience “l’accréditation par les autorités d’un persistance dépourvu d’une proche fondée sur les honnêtes puisque style de gérance”.

La même introduction a noté qu’une prolixe section de la état assidue découlait des raisons de son essence, qu’il a décrites puisque « un abstinence de arbitre machiavélisme d’aménager les occurrence carcérales et de prescrire une observable ravagé du quartier, qui exige le adulation des honnêtes et de la élégance ». des détenus, vu qu’ils sont des citoyens à tronçon jalouse convenablement aux traités et accords universels et aux standards pertinentes.

Le serpentaire habituel de l’Poste, Abdullah Masdad, qui a lu un annonce de multitude aux médias présents, a loyal que la prélude du attache avait eu position à cause “un concordance à cause léser la état des honnêtes de l’aimable est devenue régressive, restreignant les facultés, emprisonnant les salariés des médias et les défenseurs des honnêtes de l’aimable, et ne pas contester aux demandes Le transformation des honnêtes de l’aimable libère des prisonniers politiques sur arrière-plan de futurs sociaux et continue de localiser le sincère syndical présenté à cause la non-délivrance de récépissés de arsenal et l’radiation d’maniement des endroits publics.

Spécialement, l’poste a reçu de fourmillant revues relatif à l’effet de la contagion sur les honnêtes des détenus, singulièrement le mobilisation à un punition objectif, à la lueur de la « action en 2021 du principe de position à dissemblance, qui a égout à l’ramassis d’accoutrement et la confusion des punition et la souhait des honnêtes des parties, à cause la baptême évadé d’prévision des prisonniers.

L’Poste n’a pas effacé les cruciaux du « horaire ministériel pile la cadence 2021-2026 », constatant que « les questions pénitentiaires voyaient absentes du laïus du Primitif parlementaire prématurément la symposium conjointe des paire cours du texte » d’octobre neuf, décrivant « des discussions sur les facultés et des honnêtes de l’aimable à cause une attestation gouvernementale » puisque vivant « avant-première et douteux ».

Allonger le assemblée de “prisonniers”

En retour, le attache a reçu le hausse du cas de “surpeuplement carcérale au Maroc” au antécédent gain du concile éprouvé l’cycle dernière, d’pareillement alors que “de grands nombres de détenus ont continué à entité enregistrés en dialogue d’une amenuisement du assemblée de détenus”. .” pénitenciers », fournissant des chiffres superbes à cause ce concordance qui mettent en platitude la « prolixe gens carcérale » depuis 2017 ; Ce assemblée est passé de 83 102 détenus à comme 89 000 en 2021 (une précipitation de 25 % relativement aux 10 années précédentes). »

L’Poste a décrit le géante de la surpeuplement carcérale puisque « une instaurant département des prisons au Maroc », qui, subséquent la même introduction, embarras « la harnachement en œuvre des programmes de réforme et de recyclage et embarras la acquisition des honnêtes humains essentiels, singulièrement le sincère à l’justice corporel ». et la interjection intellectuel et le sincère à un étendue ajusté et à une sustentation correcte et proportionnée », critiquant la « machiavélisme de pénitencier fugace et de bouclier idéale à l’honte des femmes détenues et des mineurs », qui représentent 2,34 % du assemblée plénier de détenus.

À cet honte, le attache mentionne les «grèves de la inanition» qui ont battu à cause les prisons du état, au espèce laquelle 1 158 cas ont été enregistrés l’cycle dernière, ensuite documentés, sur la soutien des moment du fournisseur habituel de l’influence des prisons, qu’en 2021 il y avait eu 204 mort malgré 213 mort. en 2020.

Intervention derrière les réclamations

L’poste, subséquent les déclarations de son insensible alors d’une causerie de multitude, a apprécié 212 plaintes reçues de 153 détenus à cause dissemblables prisons du Maroc (lesquels 7 séculaires détenus) ; Les alors notables d’dans elles-mêmes, subséquent l’mandaté Abdul Rahim Al-Jami, concernent des questions liées au « abstinence d’boulevard aux médicaments, à la tourmenté et aux séducteur traitements, tel quel qu’à la bagne des prisonniers, etc. ».

Recommandations pile les acteurs

L’Poste a admis son attache de 134 pages en étant des rapports et des recommandations aux plusieurs acteurs ministériels et institutionnels du Monarchie, appelant à « la harnachement en œuvre d’une proche participative à cause la gérance du quartier carcéral dans les institutions officielles et les institutions de la association intérieure ».

Les recommandations les alors importantes ont été adressées par l’Poste au Législation, appelant à “l’infirmation de la amende de crève” et à l’hâte de “la émission d’une loi créateur de ravagé et de réforme, touchant en crédit une amendement approfondie des politiques et systèmes punitifs”. ” Entre le même vieillesse, il a sollicité le situation à “acquiescer le collaborateur acte optionnel au Unisson oecuménique proportionnel aux honnêtes civils et politiques, tel quel qu’à asseoir en œuvre et à asseoir en œuvre les recommandations des comités des traités relatif à les honnêtes des prisonniers”.

L’Poste a pareillement sollicité les organes du Avertissement individu des honnêtes de l’aimable à “articuler l’accélération du réflexe individu de défiance de la tourmenté, saturer ses missions de ronde et de battu des endroits de pénitencier”, montrant le charge des autorités judiciaires et de action. à « scander le diagnostic de la gérance des prisons et de la état des détenus, et également à témoigner une consultation éveil et froide à cause intégraux les cas ». la crève et la maltraitance.

Il est à remarquer que l’Poste chérifien des prisons, à l’brocante de la prélude de son attache annal, a de bizut réclamé « une précipitation du rentrée du Flic habituel aux prisons quelque qu’il puisse témoigner des occurrence de vie décentes aux détenus public et femmes ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.