June 24, 2022

Continuateur une accosté filmique fameux, O Ma Alouette d’Abdel Hai Al-Iraqi documente les moments de l’isolement de feu le roi Mohammed V à Madagascar.

Ce rubrique fameux, laquelle le confectionneur a idéal le filmage de ses chevalets à Fès, relate les dures opportunité que vécurent les Marocains pendant la fréquence coloniale derrière l’isolement du feu roi et derrière son réintégration, mettant en transparence les sentiments des Marocains et à eux adaptation au roi des l’improbité du race et du parage.

Concurremment à ces nouveauté documentant le Maroc des années cinquante, le confectionneur met en transparence la inventaire sociale et avantageux des Marocains pendant cette fréquence, en conséquence que à elles us et usages, les procès-verbaux sociales marquées par la permanence familiale, et surveille le aise et la sapience des Marocains au standing de l’structure, de l’tailleur, de la menu et etc.

L’débutante Munya Lamkimel pommette le impératif d’une fille au sang nommée “Zahra” pour le rubrique, qui s’occupe de ses petits et de son conjoint créateur, et soutient sa filiation en compagnie de le nation de “dragonne profonde”, à défaut auquel miss transmet la vie des femmes marocaines pour les années cinquante et que le impératif que les femmes jouaient à cette étape pour la armure de la exposition nationale.

Alors l’isolement de feu Muhammad V, Zahra s’est rebellée pour les us et usages des années 50, défendant le loyal de sa soeur à l’prytanée et proclamant revers la armure de l’improbité territoriale du race, et miss a cordial à Mikimel que « les traditions de l’étape ne condescendre aux femmes de arracher et d’traîner pour la rue, sauvé en certaines vieilleries.” Les choses importants pendant cheminer aux content publiques ou indemniser ronde à sa filiation, beaucoup qu’miss attiré un niqab.

En tenant le personne de “Zahra”, la réalisatrice a cherché à appuyer en transparence l’indépendance des femmes marocaines et à eux désobéissance entrée aux us et usages, en récolte de amitié et de armure de à eux exposition et de à elles valeurs, en avec de appuyer en transparence les nombreuses oeuvres féministes associés au correctement documentaire parlé.

Pendant le rubrique fameux, l’débutante Majida Benkirane incarne l’orné de “Lalla Fatima”, l’matrone de “Moulay Jaafar”, une filiation approprié à la aristocratie de la ordinaire, et diffuse le intelligence territorial des familles marocaines, à eux parenté en compagnie de le Maroc et ses roi, et la contraint du fréquentation qui les unit.

Pendant cette œuvre, laquelle les chevalets ont été filmées pour l’simple ordinaire de Fès boucle cinq semaines, Nabil Atef, Muhammad Atef, Nuayman, Shuaibiya Al-Adrawi, Tariq Al-Bukhari et d’changées participent comme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.