June 23, 2022

Encore de 17 000 AED de dépenses derrière le Hajj, continuateur l’règle du travail des Dotations et des Accoutrement islamiques, derrière l’cycle en institution (arlequin 2019) assez à la dernière moment du Hajj en 2018, auparavant sa arrêt en excuse d’une épizootie de coronovirus.

Le barre des dépenses derrière le Hajj derrière 2018 a été fixé à 46 551,25 AED, pendant que le barre que les pèlerins devront brocanter cette cycle est de 63 800,00 AED, encourageant de abondant citoyens à s’examiner sur les raisons des coûts élevés du Hajj et les bénéficiaires du argent versés par les pèlerins.

Le barre des dépenses du hajj est courageux sur la assise des informations émises par les autorités effectuant le hajj au Monarchie d’Arabie saoudite, et comprend le dépense des principes de assise et supplémentaires, et non les “dépenses de gousset”.

Dès que le travail des Awqf et des accoutrement islamiques a annoncé le barre des dépenses derrière le Hajj derrière l’cycle en institution, un éclatant masse de citoyens parmi les souvenirs sur les sites Web et les réseaux sociaux ont estimé que le barre confirmé incarnait “démesurément ​​​​ramassé”, et a accompli le Hajj n’incarnait «pas inoccupé textuellement derrière les riches».

Les coûts comprennent le dépense des principes de assise et supplémentaires, le attestation d’aéroplane du Maroc à l’Arabie saoudite, le vol aller-retour, l’asile, le vivat et les dépenses derrière les rituels.

Subséquent les informations disponibles, le dépense du Hajj est courageux par les autorités saoudiennes et le travail des Awqaf et des accoutrement islamiques du Maroc n’a macache à remarquer pile ceci, et les agio payés par les pèlerins sont payés en troc des principes qu’ils reçoivent à l’appontage en Arabie Saoudite, à l’spécificité du dépense d’un attestation propre à la congrégation Fastueux Air Maroc qui assure les vols. Compromis des pèlerins marocains en Pudique Bienheureuse.

Subséquent les mêmes opportunité, le dépense d’un attestation d’aéroplane aller-retour du Maroc à l’Arabie saoudite varie de onze à douze mille dirhams, et le déchet du dépense du hajj est accordé sur d’dissemblables principes semblables que l’asile, les table à l’guinguette , et vivat.

Les affaires de vivat se chargent de aligner des principes de vivat aux pèlerins dès à elles appontage à l’héliport de Djeddah, d’où ils sont conduits franchement à La Mecque, de ce fait que alentours d’dissemblables places où les rituels du Hajj ou les sanctuaires fervent sont pratiqués, avec un serre d’poupons honorifique. . et Uhud… Le corvée comprend puisque le vivat des pèlerins de La Mecque à Médine aller-retour.

Sont puisque saisi parmi le dépense du Hajj, continuateur les informations obtenues par Hespress, les agio d’emplette d’un décharge touristique derrière l’Arabie saoudite, plus une allégation en cas de atteinte.

Le barre des agio de hajj payés par les pèlerins qui voyagent parmi le encadrement d’une activité habit en vrai par le travail des Awqaf et des accoutrement islamiques est principalement avoisinant du barre paroxysme payé par les pèlerins qui choisissent les bureaux de croisière, a honnête le affréteur d’une succursale de croisière à Agadir. la dissimilitude ne peut contrarier triade mille dirhams.

Le même organe a honnête à Hespress parmi une colloque que le barre des dépenses du Hajj payées par les pèlerins voyageant via des bureaux de croisière varie continuateur le engendré. Encore le valeur est auguste, principalement la qualificatif du corvée rangé est digue, ajoutant que l’une des raisons du valeur auguste du hajj parmi les bureaux de voyages est à elles habit en œuvre de la dîme sur la bravoure ajoutée (TVA).

L’aggravation du barre des dépenses derrière le Hajj cette cycle augmentera les dépenses totales engagées derrière procéder les rituels du Hajj de gauchi sinon contagion, d’tant principalement que les dépenses ne se limitent pas aux pèlerins ornant les principes de assise, néanmoins sont suivies d’dissemblables dépenses payées en les cadeaux qu’ils apportent à à elles familles., et les agio des fêtes, qu’ils établissent ensuite à elles réciprocité au Maroc.

Leave a Reply

Your email address will not be published.