May 20, 2022

Quelques-uns magasins d’sustentation et maints restaurants situés à sympathie des zones touristiques irritent les visiteurs et touristes locaux et étrangers en compréhension de la monstrueuse qualificatif de la “mets” et du séparation d’désinfection, qui est désormais documentée par les lentilles des victimes et diffusée. dans lequel les réseaux sociaux.

La dernière de ces chevalets s’est déroulée aux chutes d’Ouzoud dans lequel la contrée d’Azilal, où un attache vidéodisque a été propagé pointant des citadins qui ont été camus de mordiller un épaté de tajine alors des insectes à l’logement d’un épaté qui à elles trouvait dédié par un camionneur de la arrondissement.

Les citadins, scandant des expressions de acrimonie, ont été choqués par la compagnie de bambins et différents moyennant éparpillés chez les “Tagine” et à l’logement des bouts de chair, ce qui a été raconté sur les films tournés par les victimes.

Les sites de médias sociaux ont été inondés d’un contraire attache vidéodisque documentant le agression d’un entraîné apparence au conte que le tajine qu’il avait demandé contenait des moyennant dans lequel l’une des destinations touristiques les encore célèbres du Maroc.

Dès que le attache vidéodisque est devenu bactérien, les autorités de la arrondissement d’Azilal et de la ignominieux confrérie d’Ait Takla ont venu hiérarchiser coucher, mercredi, à terminer le camionneur cerné au origine des chutes d’Ouzoud avec faute des éventualité commodités essentiels, accompagnant des eaux proches alors la section.

Bouazza El-Harti, monarque de l’Institution marocaine de la armure des consommateurs, observation que “le client chérifien est affecté par la compagnie d’un oubli d’coordination en termes de possédé de la qualificatif des nourriture servis dans lequel les magasins et les restaurants”.

Al-Harti a appuyé dans lequel une témoignage au récépissé en carnèle Hespress que “le décret-loi 28-27 fragmentaire à la ordre nutritif contient une insuffisance relativement à l’capacité compétente en section de patrouille”, notant que maints cafés et restaurants reçoivent des licences avec terminer rien aimer les éventualité de ordre et esprit.

Et le même légat a envisagé dans lequel son annonce que “l’consentement des places de recouvrement est délivré par le charité de esprit de la district ignominieux et est obéissant à l’capacité du moteur de la district, qui en est le précurseur procureur”, notant que “toutes les victuailles alimentaires fournies dans lequel les restaurants et les magasins n’est pas obéissant à possédé”.

Kamal a direct que “le client chérifien est le alliance le encore discutable en compréhension de l’entité d’un affrontement permis dans lequel la résolution des responsabilités”, appelant à “la broche de entiers les magasins qui ne respectent pas les éventualité de ordre hygiénique et menacent la esprit des Marocains”, notant que la impératif incombe aux ministères de l’logement, de la esprit et du office.

Leave a Reply

Your email address will not be published.