May 24, 2022

Le Percepteur officiel du Domaine a juré qu’sans arrêt de la déguisement en œuvre de la loi de caisse 2022, un rémunéré tirage de 2,1 milliards d’AED a été immatriculé jusqu’à la fin du appointement de ventôse de l’période dernière.

Parmi son similitude trimestriel sur l’facture de la loi de caisse derrière l’période en évolution, le Percepteur officiel a illustré que ce imperfection existait dû à des argent indécis (sauvé revenus des prêts) de 119,2 milliards d’AED quant à des dépenses (sauvé abandon de la engagement) d’un augmentant de 121,3 milliards de dirhams.

La même envoi a adventice qu’alors 29,5 milliards d’AED de revenus de prêts et 9,2 milliards d’AED de remboursements de fonctions, la déguisement en œuvre de la loi de caisse épanoui un faveur de argent relativement aux dépenses de 18,2 milliards d’AED.

Le similitude souligne autant que les argent totales de l’Inventaire au préalable trimestre 2022 se sont élevées à 148,7 milliards d’AED, paradoxe un cours de accomplissement de 32,2% des attentes de la loi de caisse 2022, notant que les arriérés de octroi sur la intrépidité ajoutée et les remboursements d’cadastre les demandes d’industries s’élevaient à 38,9 milliards AED et 4,6 milliards AED, respectivement, à fin décembre 2021.
D’méconnaissable tronçon, les dépenses totales du administration subsistaient de 130,5 milliards d’AED, paradoxe 25,1% de la loi de caisse prévue.

Leave a Reply

Your email address will not be published.